Gears of War 4 : test et présentation du jeu

Gears-of-War-4-test

Faites bouger de nouveau la console avec une nouvelle version de la série Gears of War, concoctée depuis Vancouver par l’équipe de Rod Ferguson durant deux bonnes années. C’est une nouvelle légende qui a pointé son nez pour l’une des franchises de jeux vidéo les plus renommées.

Présentation de Gears of War 4

Développé par The Coalition Studio et piloté par Microsoft, Gears of War 4 a sorti le 11 octobre 2016. Il s’agit d’un jeu vidéo de la catégorie des jeux de tir à la troisième personne, disponible exclusivement sur Xbox One et PC, jouable en solo, multi en coopératif et aussi multi en compétitif. En groupe, cela donne plus de plaisir et d’émotion en combattant l’intelligence artificielle.

Le jeu se déroule dans un monde futuriste, très loin de ce gameplay, 25 ans après le vécu de Gears of War 3, où le joueur incarnera James Dominic « JD » Fenix, en compagnie de Delmont « Del » Walker ainsi que de Kait Diaz. JD est le fils de Marcus Fenix et d’Anya Stroud. JD et Del ont quitté la CGU pour suivre leur propre chemin. Ce quatrième opus reflète une atmosphère à la fois obscure et mystérieuse, malgré quelques épisodes rayonnants. La planète Sera a toujours été un théâtre de fortes turbulences météorologiques et politiques. En plus, l’utilisation du Rayon de l’Aube a induit une destruction de l’humanité et des carburants fossiles. Cette planète vient de se remettre de ses plusieurs années de guerre, un nouveau gouvernement est érigé. Le nouveau dirigeant a établi des règles un peu draconiennes, que JD et son équipe n’ont pas acceptées. JD s’est allié à un groupe de rebelles, ils ont volé les gens de la ville pour survivre. Avec l’escouade, ils se sont réfugiés dans le petit village de Kait, quand d’étranges créatures les ont attaqués, et la mère de Kait se fait kidnapper. Ils ont retourné dans leur village pour solliciter de l’aide à Marcus, c’est à ce moment-là que l’histoire a commencé.

Essais du quatrième opus de la franchise Gears of War

Plus généralement, Gears of War 4 présente une navigation dans la map très fluide et exceptionnelle. C’est un succès audiovisuel. Tous les déplacements se font rapidement, avec un level design fonctionnel. Le jeu multiplie également les actions contextuelles afin de dépoussiérer le gameplay autant que possible. Entre autres, les techniques sont de qualité. Les massacres avec l’Overkill, le puissant shotgun, un quadruple fusil de chasse sont agréables. Il suffit juste d’appuyer sur la gâchette, et vos balles seront vidées sur l’ennemi. The Coalition Studio a accompli son pari avec une campagne très bien réussie de cette quatrième version. Ils ont su développé une escouade attachante et des thèmes très captivants, avec un niveau multi joueur modernisé. De plus, le jeu offre largement un final explosif.

Gears of War 4 exploite parfaitement le nouveau moteur graphique Unreal 4, ce qui explique ces graphismes bien détaillés des environnements de toutes les couleurs. Les personnages et les cinématiques sont excellents.

Cependant, certains points méritent d’être revus pour la suite. Malgré la prouesse de l’Overkill, l’arsenal est un peu hyper classique.

test-gears-of-war-4