Metroid prime : le jeu GameCube

metroid-prime-gamecube

Metroid prime fait partie des rares titres de jeux d’action/aventure en vue à la première personne disponibles sur les consoles de Nintendo. Etudié, testé et développé entre les quatre murs de Nintendo elle-même, le jeu connait un grand succès auprès du public. Doté d’une réalisation extrêmement pointue, d’un gameplay parfaitement adapté à l’univers du jeu moderne, ainsi que d’une durée de vie incroyable, Metroid prime mérite tous les éloges qui lui ont été attribués à ce jour.

Metroid prime : présentation

Lancé en février 2001, Metroid GameCube Prime est un FPS fait exclusivement d’aventure. Développé par le petit studio texan Retro Studios, il allait d’abord sortir sans Prime sur le titre. Puis Nintendo décide de lui attribuer ce nom pour en faire l’un des jeux les plus remarquables de ces dernières années. Exclusivement disponibles sur les plateformes GameCube et la Nintendo Wii, le jeu Metroid Prime sort officiellement sur GameCube en novembre 2002.

L’histoire est celle d’une célèbre chasseuse de primes nommée Samus, dans la peau de laquelle le joueur entrera. Sa mission, empêcher les pirates de l’espace de contrôler le Phazon, cette matière inconnue qui s’est écrasée sur la planète Tallon IV pour s’attaquer à la faune et la flore.

Metroid prime : le jeu

Metroid prime présente un scénario qui se retrouve à mi-chemin entre celui du premier opus (1986) et de Metroid II : Return of Samus (1992). Samus Aran est une chasseuse de primes, mais avant tout c’est aussi une orpheline qui a été recueillie dès son plus jeune âge par les Chozo, une espèce mi-homme mi-oiseau dotée d’une intelligence supérieure. Dans ce jeu, Samus vient de tuer les chefs des pirates de l’espace (Kraid et Ridley). Elle a également détruit Mother Brain. Les pirates de l’espace restant n’ont ainsi plus aucune chance de la vaincre, sauf s’ils réussissent à redonner la vie à leurs chefs ainsi qu’à Mother Brain. Pendant que certains tentent en vain cette première action, d’autres iront trouver une autre source d’énergie capable de leur donner un pouvoir encore plus impressionnant. C’est sur Tallon IV qu’ils décident d’aller, là d’où les Chozo ont été chassés et aussi l’endroit où se trouve le Phazon. Alertée par des signalements bizarres, provenant d’une station orbitale située à proximité de Tallon, Samus Aran décide d’intervenir, d’où Metroid Prime.

gamecube-metroid-prime

Metroid prime : plus c’est long, plus c’est dur

Le jeu se compose de nombreux passages difficiles à franchir avec des boss compliqués qui viennent de temps en temps redresser le joueur. Un simple amateur réussira certainement à franchir les premières heures du jeu. Mais au bout de 10 heures, des moments plus ardus se manifestent, au moment même que Samus commence à affronter les pirates de l’espace. Une bonne base en langue anglaise s’impose à partir du moment où il est nécessaire de scanner les messages des pirates. Une armée de patience est également nécessaire pour venir à bout des essais multiples à faire avant de franchir les passages les plus musclés. Bref, de quoi brouiller complètement le cerveau du joueur.